Rechercher

Les 10 idĂ©es pour garder un lien avec les mamies en plein confinement đŸ‘”

On ne va pas vous mentir, parler aux mamies nous manque terriblement. Nous avions plein de rencontres prévues aux 4 coins de la France aux mois de mars et d'avril.


En attendant de pouvoir partager un thé chaud avec des femmes incroyables, on a eu envie de garder le contact, de continuer d'échanger avec celles qui sont les plus isolées et seules pendant le confinement.


Protéger sans isoler... Sacré challenge dont la philosophe Cynthia Fleury-Perkins, dans Le Monde, parle si bien :

"Comment ne pas renforcer la vulnĂ©rabilitĂ© de nos aĂźnĂ©s par des mesures de quasi-surconfinement, alors qu’on sait que la socialisation prĂ©serve littĂ©ralement leur santĂ© ? Les protĂ©ger, ce n’est pas seulement les isoler du virus."

De notre cÎté, on fait les colibris et on met en place des petites choses toute simples :


1) Appeler, appeler et encore appeler ! L'avantage du tĂ©lĂ©phone, c'est qu'il touche toutes les tranches de la population, donc appelez vos mamies proches ! Ça peut ĂȘtre le moment de partager des moments diffĂ©rents, d'aborder de nouveaux sujets, de poser des questions inattendues... bref, allez-y ! Pour vous inspirer, on vous conseille d'Ă©couter les Confinades de Mimi, petites doses d'amour et de rire --> ici.


2) Ecrire une lettre par jour à l'une des mamies que l'on connaßt. Simple et efficace, on prend des nouvelles et on raconte notre quotidien de confinée. La Poste a eu du mal à suivre ces derniÚres semaines, mais la distribution du courrier devrait reprendre correctement assez vite. Si votre bureau de poste est fermé, les timbres s'achÚtent aussi en ligne.


3) DĂ©poser une lettre Ă  l'EHPAD du village, de la ville ou de la rue. MĂȘme sans connaĂźtre aucune mamie en particulier ! HĂ©loĂŻse par exemple, aprĂšs avoir appelĂ© et discutĂ© avec l'une des soignantes, a convenu avec elle que sa lettre serait lue aux rĂ©sidents chaque lundi midi. L'avantage, c'est de ne plus ĂȘtre tributaire de La Poste et que de pouvoir simplement dĂ©poser sa lettre en allant faire les courses. L'EHPAD l'a rappelĂ©e pour lui dire que la lecture faisait du bien aux rĂ©sident‱es et qu'ils et elles se sentaient moins seul‱es. Elle va peut-ĂȘtre recevoir des rĂ©ponses 😉


4) Appeler les mamies isolĂ©es des alentours pour s'assurer que tout va bien. Bon ok, ça paraĂźt Ă©vident ! Vous pouvez passer un coup de fil Ă  la mairie pour savoir s'ils ont connaissance de personnes isolĂ©es. Il y a aussi le rĂ©seau Entourage et son initiative Les bonnes ondes qui propose de crĂ©er des petits groupes d'accompagnement des personnes isolĂ©es autour de chez vous. Peut-ĂȘtre y a-t-il des mamies dans le lot !


5) Faire des courses pour les voisines. Il y a plein d'initiatives en ligne pour trouver facilement des personnes à aider : la réserve civique ou les coursiers solidaires regroupent de plus en plus de missions.


6) Abonner sa mamie Ă  une gazette familiale. L'idĂ©e est simple : tous les membres de la famille tĂ©lĂ©chargent des photos prises au quotidien accompagnĂ©es de commentaires sur une application dĂ©diĂ©e et, Ă  la fin du mois, tous ces contenus constituent les "articles" de la gazette familiale, envoyĂ©e par courrier Ă  votre mamie. Nos mamies sont abonnĂ©es et elles adorent, chaque mois on reçoit un petit mot de leur part pour nous remercier ! Une belle façon de leur faire partager ces moments de vie, mĂȘme Ă  distance.


7) Coudre un joli masque. Parce que votre mamie sort peut-ĂȘtre de temps en temps se promener ou faire des courses, mais qu'elle n'a probablement pas de masque ! Si vous ĂȘtes couturier‱e confirmé‹e ou mĂȘme simple apprentie, avec quelques chutes de tissus et un peu de patience vous devriez sans souci rĂ©ussir un chouette masque pour votre grand-mĂšre. On trouve notamment des patrons en ligne. Et un masque, ça rentre sans problĂšme dans une enveloppe đŸ€—


8) Confectionner tout type de petit cadeau à envoyer. On pense par exemple à des dessins de vous ou des enfants qui sont avec vous, des photos ou de petits objets faits main. Et si ça ne rentre pas dans l'enveloppe, ce sera toujours une belle occasion de se voir à la sortie du confinement !


9) Faire une liste de tous les moments Ă  partager avec sa mamie. L'interroger des heures durant sur sa vie de femme, l'emmener au thĂ©Ăątre ou au cinĂ©ma, cuisiner avec elle les recettes dont elle a le secret, retourner sur des lieux qui l'ont marquĂ©e, ... Cette pĂ©riode de rĂ©flexion chez nous est l'opportunitĂ© rĂȘvĂ©e pour ne pas oublier celles dont nous sommes les hĂ©ritier‱e‱s et pour s'enrichir au mieux de tout ce qu'elles ont Ă  nous transmettre !


10) Nous envoyer des pistes d'incroyables mamies ! Si vous connaissez une histoire de grand-mĂšre toute particuliĂšre et qui doit ĂȘtre entendue, et que l'Ă©coute de Mamie dans les orties vous touche, nous serons ravies de faire sa connaissance et de faire connaĂźtre sa vie. Le formulaire de contact est ici.


Et surtout, prenez bien soin de vous et de vos mamies !



30 vues
Podcast crĂ©Ă© par Marion et HĂ©loĂŻse,
avec tout plein de super mamies
et beaucoup d'amour â€
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle